Posts Tagged ‘villeneuve-loubet’

La polémique du burkini

dimanche, 28 août 2016
©PHOTOPQR/LE PARISIEN

©PHOTOPQR/LE PARISIEN

Depuis le début de l’été on en parle presque tous les jours dans les journaux et à la télé: l’interdiction du port du burkini par les maires d’une vingtaine de villes françaises. C’est une polémique qui fait couler beaucoup d’encre et même quelques larmes. Mais d’abord qu’est-ce que le burkini?

Inventé en 2004 par Aheda Zanetti, une Australienne d’origine libanaise, le burkini est une tenue de bain qui permet aux femmes musulmanes de se baigner dans la mer tout en préservant la pudeur, un élément fondamental de leur religion. Le burkini couvre le corps et les cheveux mais laisse les mains et le visage visibles. Selon Zanetti, le mot est né d’une contraction de burqa et bikini: « Je me suis dit : notre tenue de bain est plus légère qu’une burqa et elle a deux pièces comme un bikini, alors je l’ai appelée burkini. C’est juste un mot que j’ai inventé pour nommer mon produit. » 

Pourquoi certains maires ont-ils pris la décision d’interdire le burkini? Pour comprendre cette décision il faut d’abord comprendre qu’un des piliers de la société française est la laïcité, le principe selon lequel l’Église et l’État sont complètement séparés. Voilà pourquoi, « dans les écoles, les collèges et les lycées publics, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit ». Par exemple, les élèves des écoles publiques n’ont pas le droit de porter ni la croix catholique ni le voile musulman; même les crèches de Noël sont interdites dans beaucoup de mairies.

F.-Imbert-laïcité-à-lécole

Mais les choses se sont compliquées cet été quand une vingtaine de communes ont pris des arrêtés interdisant le port du burkini sur les plages. Certains ont crié à la discrimination et à l’islamophobie. À Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes), le député-maire a défendu la décision: « La République, ce n’est pas venir à la plage habillé en affichant ses convictions religieuses, d’autant que ce sont de fausses convictions car la religion ne demande rien en la matière. »  Mais des photos publiées dans la presse internationale qui montraient des femmes musulmanes verbalisées par des policiers ont suscité des protestations du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et la Ligue des droits de l’Homme.

Alors, islamophobie ou souci de protéger la laïcité? Le Conseil d’État, la plus haute juridiction administrative, a rendu sa décision le 26 août: l’interdiction du burkini est «une atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle».

À vous maintenant…

Écoutez cet extrait des infos de France2 et répondez aux questions.

 

  1. What does the first politician say about France?
  2. What post is held by the second politician to speak?
  3. What does she think is the purpose of the burkini?
  4. She says that the burkini is an ‘archaism’ (something old-fashioned). What kind of people are needed to combat this ‘archaism’.

%d blogueurs aiment cette page :