Posts Tagged ‘coupérie-eiffel’

Inutile et monstrueuse?

dimanche, 10 janvier 2016

 

irisheiffel

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, le symbole national de l’Irlande n’est pas le trèfle à trois feuilles – malgré son omniprésence sur les brochures touristiques et dans les pubs de Temple Bar. Beaucoup de nos grandes entreprises et associations sportives s’en servent aussi comme logo: Aer Lingus, Irish Tourism et IRFU, pour n’en citer que trois. En réalité, notre symbole national c’est la harpe – voilà pourquoi sur l’avers de chaque pièce d’argent frappée en Irlande et sur chaque document gouvernemental il y a une harpe.

Coat_of_arms_of_Ireland.svg

Et pas n’importe laquelle – c’est la harpe celtique qui appartenait, selon la légende, à un de nos héros nationaux, Brian Boru, lâchement assassiné par les envahisseurs danois à Clontarf en 1014. Si cela vous intéresse, vous pouvez voir la harpe dite de Brian Boru à Trinity College où les experts vous diront qu’elle ne date que du 15ème siècle. Quelle déception.

eiffel
C’est un peu la même chose pour la France. Pour la plupart des étrangers, le symbole de la France n’est ni le drapeau tricolore, ni Marianne, ni la Marseillaise, trois symboles officiels, mais la Tour Eiffel. Construite pour l’Exposition universelle de 1889 pour commémorer le centenaire de la Révolution française, la Tour Eiffel était conçue comme une structure temporaire dont le but était de mettre en avant la prouesse industrielle de la France. Avec ses 1.789 marches (un clin d’œil à la Révolution) et ses 2.500.000 rivets et ses 60 tonnes de peinture, c’était impressionnant. Sa taille de 320m faisait d’elle la plus haute structure du monde mais malgré tout cela elle a suscité la colère des Parisiens et des Français. Le monde artistique a protesté dans une lettre ouverte au commissaire de l’Exposition: Nous venons écrivains, peintres, sculpteurs, architectes, amateurs passionnés de la beauté… protester de toutes nos forces, de toute notre indignation, au nom du goût français méconnu, au nom de l’art et de l’Histoire français menacés, contre l’érection, en plein cœur de notre capitale, de l’inutile et monstrueuse Tour Eiffel…déjà baptisée du nom de « Tour de Babel »… Car la Tour Eiffel…c’est…le déshonneur de Paris. Enfin lorsque les étrangers viendront visiter notre Exposition, ils s’écrieront, étonnés :  « Quoi ? C’est cette horreur que les Français ont trouvée pour nous donner une idée de leur goût si fort vanté ? » La lettre est signée par Émile Zola et Guy de Maupassant, parmi d’autres. Quelques années plus tard, un journaliste a demandé à Maupassant pourquoi il déjeunait si souvent dans le restaurant de la Tour Eiffel. Sa réponse : « Car c’est le seul endroit à Paris où je ne la vois pas. »
Aujourd’hui, l’inutile et monstrueuse Tour Eiffel détient le record du monument payant le plus visité au monde.

À vous maintenant…

Écoutez cet extrait des Grosses Têtes dans lequel Philippe Bouvard interviewe Philippe Coupérie-Eiffel, l’arrière, arrière petit-fils de Gustave Eiffel et répondez aux questions. (Merci à RTL)

  1. What is the first question Bouvard puts to Coupérie-Eiffel?
  2. How does he reply?
  3. What modification was made to the Eiffel tower by Coupérie-Eiffel’s uncle?
  4. When did this happen?
  5. For how long did Gustave Eiffel have commercial rights to the tower?
  6. What was his financial position when he died?
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :