La Saint-Sylvestre ou le saint Sylvestre?

chsmpers

Hier soir,  la France, comme tous les pays du monde, a fêté le Nouvel An. Contrairement à l’Irlande où l’on a tendance à fêter la fin de l’année dans les pubs, le soir du 31 décembre en France, c’est le réveillon de la Saint-Sylvestre, une fête qu’on célèbre entre amis et en famille. Les ingrédients essentiels de cette soirée? Un repas copieux, quelques verres de champagne, des pétards et, si vous avez de la chance, du gui sous lequel vous arriverez peut-être à embrasser la fille ou le garçon de vos rêves. Mais qui est ce saint Sylvestre qui a eu la gentillesse de prêter son nom à cette fête – et pourquoi s’embrasse-t-on sous le gui plutôt que sous le houx ou le lierre?

Le pape Sylvestre Ier

Le pape Sylvestre Ier

Sylvestre Ier (270-335) était le trente-troisième pape de l’Église chrétienne et un des premiers papes à être canonisé sans avoir été martyrisé.  Selon une légende médiévale, Sylvestre aurait guéri l’empereur Constantin d’une grave maladie en le baptisant. C’est donc sous le pontificat de Sylvestre que l’Empire romain s’est converti du paganisme au christianisme. On lui attribue aussi certains miracles – par exemple,  non seulement aurait-il réussi à vaincre un dragon mais il aurait aussi ressuscité un taureau. En reconnaissance de ces talents l’Église a décidé que le saint Sylvestre méritait un jour de fête et on lui a accordé le 31 décembre. Comme on fête la fin de l’année ce même jour, le réveillon s’appelle donc le réveillon de la Saint-Sylvestre. Mais pourquoi la Saint-Sylvestre avec ‘s’ majuscule à ‘saint’ et pourquoi ce trait d’union? Alors, « la » parce que c’est la fête de saint Sylvestre et le mot « fête » est sous-entendu; on met un ‘s’ majuscule parce qu’il s’agit d’un nom propre; et, finalement, un trait d’union parce que…eh bien, voilà, personne ne sait trop, c’est comme ça, et puis c’est tout.

 

Une belle tradition

Une belle tradition

Quant aux origines de la très sympathique tradition de s’embrasser sous le gui, il faut remonter encore plus loin que Sylvestre pour trouver une explication. Chez les druides celtes, le gui était considéré comme une plante sacrée, dotée de pouvoirs magiques. Une légende dit que les druides l’accrochaient à l’entrée de la maison pour se protéger des mauvais esprits et on embrassait tous les visiteurs sous le gui pour leur transmettre la protection et la chance. Quoi qu’il en soit, c’est une coutume qui persiste jusqu’à nos jours – une coutume dont personne, autant que je sache, ne se plaint.

À vous maintenant…

Écoutez cet extrait des infos de RTL et répondez aux questions:

  1. How was this year’s New Year’s Eve (la nuit du réveillon) described?
  2. How many cars were set on fire this year?
  3. How many cars were set on fire last year?
  4. How many people were arrested (interpellé) this year?
  5. What tragic event occurred in Sainte Catherine?

 

Publicités

Étiquettes : , ,

Would you like to comment?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :