Five phrases to fool the French…

Although the Leaving Certificate aural and oral tests can be tricky enough, they’re nowhere near as daunting as a full-on group conversation in a noisy French café with native speakers. Compared to the nursery slopes of the classroom, a real conversation is Extreme French, the equivalent of skiing down a black slope on one ski with your hands tied behind your back. So what do you say when you haven’t really followed what’s going on? Constantly saying ‘je ne comprends pas’ is a bit lame and tends to be a conversation-killer. The only solution is to spoof your way through. So, for those of you heading off to France this summer, here are five essential phrases that will give the impression that you understand what’s being said even though you’re hopelessly lost.

1. Ah bon!/Ah Bon?

Très utile. S’emploie comme exclamation ou comme exclamation interrogative pour donner l’impression que vous suivez la conversation. Scénario: le père de votre petite amie française essaie de vous expliquer la différence entre la fusion nucléaire et la fission nucléaire. Vous avez eu un D en chimie au dernier examen et naturellement vous ne comprenez rien mais vous voulez rester poli. Il suffit de froncer les sourcils et de répéter « Ah bon? » de temps en temps pour que votre futur beau-père soit convaincu que vous avez tout suivi.

2. Quand même!

Une expression polyvalente qui s’emploie pour exprimer la surprise ou l’indignation. Dans le scénario suivant vous n’avez rien compris à part le prix excessif du billet.

Toi: Combien tu l’as payé, le billet pour le concert de Jedward?

Pierre: 200 euros – mais j’ai mk!x&sjzj+9 kj%2 k; x c;v sdcv!

Toi: Quand même!

3. Comme quoi…

S’emploie quand quelqu’un vient de vous raconter une nouvelle inattendue et que vous voulez indiquer que vous avez accepté depuis longtemps que la vie est pleine de surprises – mais qu’en même temps rien ne vous surprend plus.

Exemple:

Pierre: Le pape a été arrêté hier pour possession de cocaïne et il a mk!x&sjzj+9 kj%2 k; x c;v sdcv!

Toi: Comme quoi…

4. Bof…!

S’emploie pour exprimer l’indifférence ou un manque d’enthousiasme. En général, s’accompagne d’un haussement d’épaules. Dans le scénario suivant vous avez du mal à exprimer que vous avez trouvé le concert un peu décevant.

Pierre: Alors, c’était comment, le concert de Jedward?

Toi: Bof…!

Pierre: Oui, je comprends. Ça m’étonne pas.

5. Dis donc!

Exprime la surprise. Scénario: il y a quelqu’un qui vous raconte une longue histoire sur vous ne savez pas quoi truffée de détails qui, à en juger de l’expression sur son visage, sont choquants. Vous voulez être sympa.

Pierre: Et puis, tu sais ce qu’elle m’a dit? Elle m’a dit que Louise est mk!x&sjzj+9 kj%2 k; x c;v sdcv!

Toi: Dis donc! C’est pas vrai!

Pierre: Si, si – je te jure!

Bon courage!

Publicités

Étiquettes : , ,

Une Réponse to “Five phrases to fool the French…”

  1. Yolaine Says:

    Pas mal ! 😉 J’ai cru que vous alliez oublier « C’est pas vrai ! » mais vous l’avez mentionnez juste à temps… It’s not true !

Would you like to comment?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :