Le plein, non merci!

îî

Les statistiques sur la consommation d’alcool chez les jeunes Irlandais révélées par Prime Time cette semaine sont inquiétantes. Bien qu’il y ait une baisse de 17% dans la consommation nationale d’alcool depuis 2002, les jeunes boivent de plus en plus – et plus tôt. Selon un sondage effectué auprès de 800 parents et élèves de terminale, 30% des jeunes ont eu leur première consommation à 14 ans alors qu’ il y a vingt ans l’âge moyen était 15 ans. Pour certains, l’ivresse devient vite une habitude: 21% des jeunes interrogés étaient ivres régulièrement le weekend et 18% admettaient que la surconsommation d’alcool avait des effets négatifs sur leur performance scolaire. Un énorme pourcentage de jeunes se livrent régulièrement à la biture express – 66% buvant jusqu’à six ou sept verres aussi vite que possible pour atteindre l’ivresse le plus rapidement possible.

Tout cela s’explique en partie du fait que  l’alcool est relativement bon marché en Irlande. Même le salaire minimum de 8,65 euros de l’heure  permet aux jeunes d’acheter dans certaines grandes surfaces six litres de bière, cinq litres de cidre ou deux bouteilles de vin parce que les supermarchés font de l’alcool un produit d’appel en pratiquant la vente à perte. Un deuxième facteur qui explique le taux d’augmentation chez les jeunes c’est que les points de vente d’alcool sont plus répandus qu’il y a vingt ans – on trouve l’alcool maintenant dans n’importe quelle station-service ou Spar.

En France, où l’âge moyen des premières consommations se situe aujourd’hui à 12 ans (souvent dans un cadre familial), les choses ne vont pas mieux. Là aussi, on voit le phénomène de la biture express et le taux de consommation chez les jeunes se rapproche de celui de l’Angleterre ou l’Allemagne.

(L’IVRESSE – Proportion de jeunes de 17 ans ayant été ivres au cours des douze derniers mois (en 2005). Source: Inpes/OFDT.)

Selon les experts, « une consommation régulière et excessive d’alcool (plus de 3 verres standard par jour en moyenne pour les hommes, plus de 2 verres standard par jour en moyenne pour les femmes) augmente le risque de développer de nombreuses maladies : certains cancers, maladies cardiovasculaires et digestives (cirrhose du foie par exemple), maladies du système nerveux et troubles psychiques (anxiété, dépression).»

Souvent, les conséquences sont bien plus graves. Écoutez cet extrait des infos de RTL (80% de la vitesse originale) où Laurence parle de la mort de son fils et répondez aux questions:

  1. How is Laurence described?
  2. How does she describe her son?
  3. How much alcohol was found in his blood?
  4. Where did he get the alcohol?
  5. What warning does Laurence issue to young people (three points).
  6. What is her final request?
  • À votre avis, pourquoi les jeunes boivent-ils trop d’alcool?
Publicités

Étiquettes : , , , ,

Would you like to comment?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :