Here’s to you, Ms Robinson

Des groupes féministes en France viennent de livrer bataille contre un mot qu’ils jugent « sexiste » et « démodé »: mademoiselle. L’existence de ce mot, qui désigne les femmes célibataires, agace beaucoup de femmes depuis des d’années car elles y voient « une connotation condescendante ». Leur argument paraît tout à fait raisonnable: si n’importe quel homme, qu’il soit marié, divorcé ou célibataire, jeune ou âgé, peut se dire « monsieur » pourquoi existe-t-il une catégorie spéciale pour les femmes non-mariées?

À l’instar des féministes dans le monde anglo-saxon qui ont réussi à faire accepter « Ms » au lieu de « Mrs » ou « Miss », les féministes cherchent à sensibiliser le grand public au caractère discriminatoire de cette civilité apparemment innocente et encouragent les femmes à cocher systématiquement la case « madame » dans tous les formulaires administratifs. « Ça peut paraître un détail mais c’est très symbolique des inégalités », explique Julie Muret, d’Osez le féminisme, un groupe féministe. « Implicitement, on vous dit que vous n’êtes pas finie tant que vous n’êtes pas mariée. »

Dans le monde anglophone, l’usage de « Ms » est devenu très répandu et la plupart des journaux en Irlande et en Grande Bretagne l’utilisent automatiquement en parlant d’une femme, à quelques exceptions près: Mrs Thatcher, par exemple. Il existe aussi des chansons qu’on connaît depuis si longtemps qu’on a du mal à  les imaginer sous des titres plus politiquement corrects: «Me and Mrs Jones» de Billy Paul perdrait son rythme si c’était «Me and Ms Jones». Plus grammaticalement correct, mais encore plus barbare, ce serait « Ms Jones and I ». Le personnage principal de la célèbre chanson de Simon and Garfunkel perd toute sa force et son caractère fruit défendu si elle se transforme de « Mrs Robinson » en «Ms Robinson». Et puis, la chanteuse Ms Dynamite aurait l’air ridicule si elle s’appelait Mrs Dynamite. La force de l’habitude, sans doute.

À vous maintenant…

  1. What are we told about the title mademoiselle?
  2. In which century did the term originate, according to the speaker?
  3. What did Napoléon introduce?
  4. What did Napoléon say about women?
  5. What, according to the speaker, n’a pas de sens?

A snippet from an old BBC French language series, Sur Le Vif, shows that even in the 1970s, asking a woman if she was madame or mademoiselle could get you a brisk reply.

Merci à RTL et The Evening Hérault.

Publicités

Étiquettes : , , , ,

2 Réponses to “Here’s to you, Ms Robinson”

  1. Steve Says:

    Such a shame WordPress is blocked at our school. I would like to use your material in class. I shall direct our students to your blog.

Would you like to comment?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :