‘Salute him when his birthday comes…’

How terribly strange to be seventy...

À quatorze ans, on se croit immortel. À quatorze ans, quand, entre amis, on aimait se baigner dans la mélancolie de la chanson Old Friends de Simon et Garfunkel pour se donner des airs de grand philosophe et qu’on tombait sur le vers ‘How terribly strange to be seventy‘, on se réconfortait en se disant qu’avoir soixante-dix ans n’arrivait qu’aux personnes âgées. Pas à nous, nos amis, peut-être même pas à nos parents et surtout pas à nos chanteurs préférés. Eux, ils évoluaient dans un univers différent. Eux, plus ils chantaient avec énérgie et férocité, plus c’étaient des Immortels: pour beaucoup d’entre nous, Bob Dylan était le plus immortel des Immortels.

Mais voilà maintenant que Dylan s’apprête à fêter ses soixante-dix ans. On savait qu’il avait écrit des chansons qui parlaient de la vieillesse et la mort mais on’y croyait pas trop: il sortait ses albums, il écrivait son autobiographie, il partait en tournée. Mais, petit à petit, on se rendait compte que sa voix, jamais celle d’un ange, perdait sa force. Et puis un jour, il y avait un moment précis où on a découvert la triste vérité: il est comme nous, mortel. C’est sur la chanson Nettie Moore, juste au moment où il chante d’une voix frêle et presque inaudible les mots: my happiness is o’er…C’est une belle chanson, écoutez-la. Le moment précis, c’est à 01.28.

Oh, I miss you Nettie Moore
And my happiness is o’er
Winter’s gone, the river’s on the rise
I loved you then and ever shall
But there’s no one here that’s left to tell
The world has gone black before my eyes

Pour tous ceux qui aimeraient découvrir Bob Dylan, voici ma liste personnelle de cinq chansons incontournables:

  1. Hurricane – bavure policière, paroles époustouflantes, violon déchaîné
  2. Shelter From The Storm –  allusions bibliques, amour, crucifixion, le salut
  3. Cold Irons Bound – déception sentimentale
  4. Sara – la fin d’un amour, d’un mariage
  5. Like A Rolling Stone – déception sentimentale, amertume, haine – and for ‘that snare shot that sounded like somebody’d kicked open the door to your mind …‘ (Bruce Springsteen). Here  is that opening snare shot in two versions: the classic album version and the infamous Manchester concert of 1966 where a member of the audience accuses him of being ‘Judas’.

À vous maintenant…

  1. When did Dylan release Good As I Been To You?
  2. When was his previous acoustic album released?
  3. How were the songs recorded?
  4. How was the album received by the critics?
  5. What did he do for MTV?

(Merci à RTL)

Publicités

Étiquettes : , , , ,

Would you like to comment?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :