La langue de Shakespeare…et Jedward

Jedward and Shakespeare speak the same language...kinda, sorta

Yesterday’s Sunday Times carries a piece by Matthew Campbell concerning Sarkozy’s dissatisfaction at the low standard of English in French schools and outlines his plans to rectify the matter. In his enthusiasm for English, he refers to it as ‘the language of Shakespeare’, obviously unaware that it is also the language of Bertie Ahern and Jedward, all three of whom have a talent for mangling English beyond both repair and comprehension. For example, here’s Edward tweeting about celebrity: people are like omg you on the xfactor and were like walking our dog like yeah; on plans for his crutches: im gona bling up my crutches , get some skwarti crystalas ,mabey get gold ones and mabey make 50cent and everyone jealous. Does Sarkozy really want the Jules and Prospers of tomorrow sounding like them, lovable and all as they are (Jedward, that is, not Bertie)? Would they not be better sticking to «la langue de Molière»?

Grâce à la musique, au cinéma et à internet, l’anglais est une vague qui déferle sur le monde. En Chine, on estime à 300 millions le nombre de personnes qui apprennent ou qui parlent «la langue de Shakespeare» – c’est à dire, plus que la population des États-Unis. Devant le succès croissant de l’anglais, les Français s’inquiètent (voir ci-dessous, le 7 avril 2010) et renforcent les barricades, ce qui explique les quotas pour la musique «anglo-saxonne» à la radio, et les tentatives de traduire les enseignes des magasins comme «Body Shop» en français.

Et voilà maintenant que Nicolas Sarkozy veut tout gâcher en introduisant l’apprentissage de l’anglais à l’école maternelle. Selon certains journaux, l’enthousiasme de Sarkozy s’explique du fait qu’il se sent exclu du club des leaders mondiaux du premier rang qui baratinent facilement en anglais avec Barack Obama: apparemment, Sarkozy parle l’anglais comme une vache espagnole , c’est à dire, très mal. Son ministre de l’éducation, Luc Chatel, est convaincu que «plus on apprend tôt l’anglais, plus on a les capacités d’apprendre une autre langue jeune».  Alors, les Français veulent devenir trilingues maintenant?

Il faudrait peut-être qu’il vienne en Irlande parler à tous les élèves qui apprennent le gaélique depuis l’âge de cinq ans et qui le parlent comme une vache…française(?).

À vous maintenant…

Regardez cet entretien avec Luc Chatel, le ministre de l’éducation, sur Europe1 et répondez aux questions suivantes:

Vodpod videos no longer available.
  1. What does he want to do?
  2. What is he going to set up in the next few days?
  3. What point does he make about learning a language early in life?
  4. What does he want all pupils to have done by the age of eighteen?
  5. What is the final measure he says he will put in place?

Bonus!

A Twix bar (or similar item of confectionery, subject to availability, conditions may apply) to the first person to identify which word the minister mispronounces (hint: it’s between 00.30 and 00.50).

Publicités

Étiquettes : ,

Would you like to comment?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :