Black Gold

L'or noir

Just when you’ve convinced yourself that the lives of the French are pretty much identical to those of the Irish and of every other nationality in Europe, consisting of an unhealthy mix of reality TV, tax avoidance and fast food, something happens to suggest to you that you’re completely wrong. The simple truth is that the French care more about food than the Irish do. When was the last time you got worked up over truffles? No, I don’t mean chocolate truffles – I mean the real ones that grow in the ground.

Le 20 décembre, Laurent Rambaud (je n’invente rien), un jeune agriculteur du sud-est de la France, a tué d’un coup de fusil un homme qu’il soupçonnait de venir voler ses truffes. Selon le maire de Grignan, le jeune homme était « membre d’une honorable famille d’agriculteurs ». Loin d’être choqué par ses actions, le syndicat des trufficulteurs locaux a décidé d’organiser une marche de soutien au jeune homme et à sa famille le lendemain de l’incident en direction de la gendarmerie de Grignan.

Alors, en France vous tuez quelqu’un qui vient vous piquer vos champignons et vos voisins organisent une marche de soutien? C’est ça, une démocratie moderne? Imaginez l’équivalent en Irlande – vous tuez le voisin que vous soupçonnez de voler vos choux et tout le monde vous considère un héros.

D’abord, les truffes ne sont pas tout à fait des champignons tels qu’on trouve chez Dunnes Stores. Il y a surtout la question du prix: surnommées «l’or noir» ou «le diamant noir»,  les truffes françaises se vendent à des prix mirabolants – jusqu’à €1.000 le kilo.

Selon le site Truffes en Tricastin, ce prestigieux champignon, autrefois consommé intensément, est devenu rare et constitue de nos jours un mets raffiné sur les meilleures tables. Ses caractéristiques si spécifiques en ont fait un produit mystérieux et unique: une vie souterraine, une couleur noire peu répandue, un parfum boisé et un goût puissant et qu’on trouve à l’aide de chiens ou de cochons dressés exprès (voir clip ci-dessous).

« On n’est pas heureux que ce type soit mort mais forcément ça devait arriver » a déclaré un producteur, « cela dit, Laurent n’aurait pas dû tirer. Il aurait suffi qu’il lui pète les deux jambes » continuait-il, un brin cynique.

À vous maintenant

Écoutez cet extrait de RTL et répondez aux questions suivantes:

  1. How many people turned up to support the truffle grower who killed the thief?
  2. What position did he occupy?
  3. Who was the victim?
  4. Why was he known to the police?
  5. What does the lady say about the death (0.48″) ?
  6. What did the killer do in his spare time?
  7. What is meant by ‘ras-le -bol’?
Publicités

Étiquettes :

Would you like to comment?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :