Les Gros Mots

Paul Gogarty - Irish Times

Are the French really any different from the Irish? Well, obviously, we all know they wear berets, eat snails, frogs’ legs and steak tartare, and drink gallons of artery-cleansing red wine; we, on the other hand, wear Aran jumpers, and prefer colcannon, boxty and greasy sausages washed down by pints of  the black stuff. But these  mindless clichés aside, are there any real, interesting differences between the two nations we can identify? Comparing how two reasonably similar displays of inappropriate behaviour in our respective national parliaments were handled recently might be an interesting way to start. In the Irish corner we have the Paul Gogarty ‘outburst’, as it’s being called. In case you missed it, here’s the official transcript of part of a Dáil debate on 11 December, where Green Party TD, Paul Gogarty, had the following exchange with Emmet Stagg:

Deputy Paul Gogarty: Information Zoom I respected the Deputy’s sincerity and I ask him to respect mine.

Deputy Emmet Stagg: Information Zoom The Deputy does not seem very sincere from what he has been saying.

Acting Chairman: Information Zoom Deputy Stagg will have his opportunity in a few minutes.

Deputy Paul Gogarty: Information Zoom With all due respect, in the most unparliamentary language, f*%k you Deputy Stagg. F*%k you.

Acting Chairman: Information Zoom Hey. Excuse me, Deputy Gogarty, that is most unparliamentary language.

(I’ve doctored Gogarty’s words slightly to spare your blushes.)

This video may be unsuitable for anyone embarrassed by the sight of a politician making an idiot of himself:

Choquant, non? C’est la première fois qu’un député utilise les gros mots à l’Assemblée nationale avec tant de férocité, autant que je sache. Et quelle a été la réaction du chef du Green Party, John Gormley? Il est ‘très déçu’. Voilà, c’est tout. Et Gogarty ne subira aucune sanction.

Noel Mamere - France 2

Noël Mamère - France 2

Par contre, l’Assemblée nationale française semble être plus exigeante en ce qui concerne le comportement de ses députés. Lors d’une récente invasion de l’hémicycle (the chamber) le 2 décembre par un groupe d’écologistes, un député, Noël Mamère, lui aussi des Verts, a fait un bras d’honneur –  un geste très français, un peu l’équivalent de ‘montrer à quelqu’un le doigt’ pour utiliser l’expression anglaise – en direction des députés de la majorité. La réaction? Il a été beaucoup critiqué par ses collègues qui lui reprochaient son manque de respect pour l’Assemblé nationale et pour la démocratie représentative. La sanction? Mamère recevra une lettre de rappel solennelle et il paiera une amende – un quart de son salaire mensuel, soit 1.300 euros.



Publicités

Étiquettes : , ,

Would you like to comment?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :